AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Pensez à prévenir vos absences dans cette section

Partagez | 
 

 you’re in my way | adèle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité


Invité


MessageSujet: you’re in my way | adèle   Ven 29 Juin - 20:17

you’re in my way

« I threw a wish in the well, don't ask me, I'll never tell. I looked to you as it fell, and now you're in my way. »
Une balade à Central Park en compagnie d’une jeune femme peut être réellement intéressant et exceptionnel. Généralement, les hommes usent de cet endroit fabuleux pour faire des plans de dragues aussi pathétique que ridicule dans le vain espoir de conquérir la jeune femme avec qui ils sont. Dans mon cas, j’avoue que les choses ne sont pas aussi simples. Dans un premier temps, je ne suis pas un adepte d’une drague ridicule et incroyablement lourde. J’estime que les jeunes femmes ont droit à un peu plus de considération que cela. Mais en plus, il faut souligner le fait que Adèle soit une jeune femme à part pour moi. Je la connais depuis longtemps maintenant et j’avoue que sa personnalité m’est très agréable. De fait, j’apprécie énormément nos moments où nous sommes tous les deux. Nous partageons des journées et des soirées où je me sens réellement bien en sa compagnie. Nous rions, nous discutons de nombreuses choses. Elle a une grande maturité, ce qui est réellement rare pour les jeunes de son âge qui sont encore à l’université. À chacune de nos rencontres, elle parvient à me surprendre et j’avoue que je désespère un peu lorsque nos sorties se terminent et que chacun rentre chez soi. Mais, j’apprécie davantage nos retrouvailles qui sont excellentes. De fait, puisque je dispose d’une journée où je ne travaille pas, j’en ai profité pour joindre la jeune femme et lui donner rendez-vous à la première entrée de Central Park. J’ai deux boissons dans les mains alors que je l’attends d’un pied ferme. Je lisse légèrement la manche de mon pull beige et regarde ma montre. Je semble être impatient et dans le fond, je le suis réellement. Il me tarde de passer la journée avec elle, de vivre toutes ces folies en sa compagnie. Malgré notre différence d’âge, je me sens bien avec elle, et elle ne me donne absolument pas l’impression d’être plus vieux. Nous sommes en parfaite osmose et souvent, je pense à ce fait. Mais, je ne crois pas que ce soit le moment idéal pour que je réfléchis à ce point puisque je l’aperçois au loin. Je m’avance vers elle et une fois à sa hauteur, je me penche et dépose un baiser sur sa joue en souriant. « Bonjour, Adèle ! Je suis content de te voir. Tu vas bien ? » demandais-je en lui tendant une boisson.


Adèle-Léonie G-B. Windsor & Kelyan-James J-T. Winsley

CODE BY ANARCHY
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité


MessageSujet: Re: you’re in my way | adèle   Sam 30 Juin - 0:29

« Adèle ma chérie, vient voir ! La vue est prodigieuse d'ici ! » L'enfant que j'étais alors s'approchait à pas rapide, le regard emplis de scintillements à l'idée de découvrir quelque chose de nouveau, de magique puisque tout l'était à mes yeux. « J'arrive maman ! » Je sautillais en avançant alors que j'atteignais ma mère et tendant les bras afin qu'elle me prenne, je m'émerveillais devant la vue. « Maman, regarde les gens, on dirait des fourmis !" Cette vision était étrange pour la petite fille que j'étais. L'idée de pouvoir les attraper pour les mettre dans la paume de ma main s'imposait à moi. Je me sentais en sécurité dans mon perchoir qui surplombait Central Park et les rues bondés de New-York. J'étais protégée de tout ce qui pouvait arriver à ces personnes derrières cette vitre magique qui avait même le pouvoir d'occulter tous les bruits. "Maman, nous sommes dans une boite magique, elle nous protégera toujours de tout ! » Je la regardais avec tendresse et émerveillement, il n'y avait rien de plus beau en cet instant que d'y croire.

Aujourd'hui je me retrouve de nouveau devant cette baie vitrée, une tasse de café brulante en main. Ce sentiment de bien être et de magie a laissé la place à une réelle impression de solitude. Mon regard s'accroche sur ces êtres fragiles que je domine de ma fenêtre, ces personnes qui pourraient perdre la vie en une fraction de seconde ou bien en un battement de cils. Pourtant, le monde continu de tourner, ces personnes qui ont subi des pertes continuent de vivre comme s'ils étaient happé comme des aimants par l'envie de vivre. Une mince grimace nait alors sur mon visage lorsque j'avale une gorgée de ce liquide bien trop chaud mais, surtout amer. Des larmes perlent dans mes immenses prunelles bleutées quand je me rends soudainement compte que le temps défile à tout allure. Déposant ma tasse sur la première table que je trouve, je m'engouffre dans la salle de bain afin de me préparer. Par cette triste journée de juillet, j'ai rendez-vous avec l'homme le plus doux et le plus attentionné du monde. Il s'agit sans aucun doute de l'homme parfait et j'en suis éperdument amoureuse mais, malheureusement cela n'est pas réciproque. Je me contente donc d'une simple amitié qui me fend le cœur chaque fois que je le vois parler à une autre ou encore lorsque nous nous quittons chaque soir que nous passons ensemble par une simple bise. Pourtant, je n'arrive pas à mettre fin à notre relation, il est sans doute le seul à me connaître réellement et à me rendre heureuse. Je ne joue pas lorsque je suis avec lui. Enfilant un jean et un gros pull, je m'en vais pour Central Park, me mêlant ainsi aux autres fourmis. Pas de maquillage ni même de talons, il sera sans doute surpris, moi qui d'habitude est apprêtée pour chacune de nos sorties. Je ne peux m'empêcher de sourire lorsque je croise son magnifique regard azur. « Bonjour Keny. Moi aussi je suis heureuse de te voir. Je vais bien merci et toi ? Oh, merci pour le café ! Tu es adorable. » M'enquis-je avant de déposer un doux baiser sur sa joue. « Le parc est magnifique durant cette saison, je le connais par cœur. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité


MessageSujet: Re: you’re in my way | adèle   Sam 30 Juin - 13:50

you’re in my way

« I threw a wish in the well, don't ask me, I'll never tell. I looked to you as it fell, and now you're in my way. »
Je ne sais jamais réellement ce que je dois faire lorsque je suis avec Adèle. Oh, bien entendu, notre relation est exceptionnelle et nous sommes sur la même longueur d’onde sur beaucoup de points. Mais, néanmoins, j’ai souvent quelques mouvements de reculs lorsque nos gestes sont trop proches. Je l’aime beaucoup, certainement bien plus que ce que je devrais et à chaque fois, je me maudis d’être aussi épris de cette magnifique jeune femme puisque jamais je ne pourrais être avec elle. Nous avons dix années de différences et ses parents me font confiance. Je ne peux pas me permettre d’avoir le moindre geste qui serait déplacé et Dieu sait à quel point il m’est difficile de me contenter de lui faire une simple bise sur la joue. J’aimerai pouvoir vivre quelque chose de plus fort avec elle. De pouvoir goûter à ses lèvres, de sentir son parfum de plus près... Oh, Seigneur, je perds complètement la tête lorsque cette petite brune est dans les parages. Et pourtant, je ne peux me résoudre à rompre ce lien si fort. J’ai besoin d’être avec elle, c’est un fait. Aussi, lorsque je la vois, je la rejoins très rapidement. Contrairement aux autres fois, elle est habillée normalement et se montre naturelle. C’est une facette que j’apprécie également, elle est magnifique. Je dépose un baiser sur sa joue et m’enquis de savoir si elle va bien ou non avant de lui donner ce café. Je lui souris doucement en l’écoutant et une fois prêts, nous marchons vers la première entrée du parc. J’en profite donc pour lui répondre. « Je vais très bien, moi aussi. » répondis-je dans un sourire alors que nous entrons enfin à Central Park. Tout comme Adèle, j’apprécie particulièrement cet endroit, que ce soit en été ou une autre saison. Mais, j’avoue que je l’apprécie bien davantage en hiver, lorsque la neige tombe et que la verdure est recouverte d’une immense couche blanche. Je souris à cette pensée en me souvenant de la première fois où j’ai eu la chance de voir ce spectacle. « Je confirme, malheureusement, c’est aussi la saison où il y a le plus de monde... surtout les touristes. » dis-je dans un sourire alors que nous marchons tranquillement. Je recherche surtout un coin tranquille où nous pourrions nous poser l’espace de quelques instants. Il y a toujours des marchands ambulant à qui prendre des glaces ou des boissons glacés. Lorsque la chaleur se fera plus forte, je pense que cela nous fera le plus grand bien. « Tu veux que l’on aille à la fontaine Bethesda ? Un peu de fraîcheur ne fera aucun mal, je présume. » demandais-je en tournant mon visage vers elle. À Central Park, c’est certainement l’endroit que je préfère le plus.


Adèle-Léonie G-B. Windsor & Kelyan-James J-T. Winsley

CODE BY ANARCHY
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité


MessageSujet: Re: you’re in my way | adèle   Lun 2 Juil - 21:41

J'aime me balader à Central Park, quel que soit la saison. Errer dans les immenses allées reste un instant magique à mes yeux. Je m'émerveille devant chaque recoin que je connais par coeur. Chaque nouvelle fleur, chaque nouvel arbre, chaque petit changement me donne du baume au coeur. J'aime y rester des heures, assise sur un banc, pour regarder un nouveau tableau se peindre sous mes yeux. Les teintes des couleurs changent et j'ai toujours cette impression étrange d'être transporté dans un nouvel endroit. Il n'y a rien de plus magique comme endroit que Central Park. Je suis heureuse de pouvoir vivre à moins de cinq minutes d'ici, d'ailleurs, depuis que je suis arrivée à New-York il ne s'est jamais passé une journée sans que j'y vienne ne serait-ce qu'une minute. Je crois que je suis tombée amoureuse de l'endroit à l'instar où je l'ai vu pour la toute première fois. Je m'en souviendrais toujours et chaque jour j'ai l'impression d'en tomber amoureuse un peu plus. Un sentiment de plénitude m'atteint toujours lorsque j'y suis, comme si parmi toute cette nature, tous ces endroits fabuleux j'y ai toujours eu ma place. Alors, c'est avec un sourire s'épanouissant sur mon visage que je pénètre dans ce lieu si magnifique et magique. Commençant à boire une gorgée de mon café, j'écoute avec attention les dire de Keny. C'est un véritable bonheur d'être dans ce lieu que j'aime tant avec l'homme dont je suis éperdument tombée amoureuse dès que je l'ai rencontré. C'est en le regardant avec tout l'amour que j'éprouve pour lui que je l'écoute attentivement. Mes grosses billes bleutées sont emplies de petites étoiles, je le dévore du regard. Je me sens même confuse de le regarder ainsi, d'ailleurs je me demande toujours comment il fait pour ne pas remarquer que je suis amoureuse de lui. « Tu as raison mais, en fait je crois que je fais abstraction de la foule, j'aime tellement être ici. Je pourrais même y vivre. Il n'y a aucun endroit où je me sens mieux, peut-être uns scène de théâtre mais, c'est à vérifier. J'aime chaque recoin de ce parc ... » Un soupire s'échappe d'entre mes lèvres alors que j'avale une nouvelle gorgée de ce liquide chaud et légèrement amer. Lorsqu'il me propose d'aller à la fontaine mon cœur bat à tout rompre. Il s'agit du lieu où les amoureux se rendent, une lueur d'espoir s'allume en moi soudainement et je lui réponds, mes grosses billes scintillants de plus belle : « Avec plaisir oui ! J'adore cet endroit, c'est le lieu de rendez-vous des couples du monde entier. » M'enquis-je de lui dire avant de m'empourprer. À présent je suis sûre et certaine qu'il désira se rendre ailleurs ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: you’re in my way | adèle   

Revenir en haut Aller en bas
 

you’re in my way | adèle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TRANSFΣR :: 
London City
 :: 
Manhattan
 :: Central Park
-