AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Pensez à prévenir vos absences dans cette section

Partagez | 
 

 Brooklyn J. Parker ♪ « J'rêve de prendre un flingue et d'gueuler: MAINTENANT ÇA VA CHIER ! »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité


Invité


MessageSujet: Brooklyn J. Parker ♪ « J'rêve de prendre un flingue et d'gueuler: MAINTENANT ÇA VA CHIER ! »   Jeu 21 Juin - 18:16




Brooklyn Joan Parker
« La vie est une échelle, les uns montent, les autres descendent. »


Je m'appelle Brooklyn Joan Parker et j'ai 21 ans. Je suis d'ailleurs née le 12 novembre 1990, à Calgary, et suis de nationalité Canadienne. J'étudie actuellement la pratique de la danse (musique & danse) à l'UCLA, en tant que Sophomore, et fréquente la confrérie Students. Côté cœur, je suis célibataire et hétérosexuelle.

déjantée franche pétillante dynamique
naïve impulsive nerveuse insaisissable

Je suis issue d'un milieu aisé, d'ailleurs ma mère est chef d'entreprise et mon père ex-PDG. Les relations que j'entretiens avec ma famille sont compliquées. J'ai toujours été quelqu'un de ordinaire, et je m'en porte très bien. Physiquement, je mesure 1m67 et je pèse 52 kg. Mon style vestimentaire est un style bien à moi, ne vous déplaise. Pour finir, je dirais que côté goût, j'adore le sport, la danse, la comédie, la mode et me surpasser, en revanche, j'ai horreur de pleurer ou voir quelqu'un pleurer, les personnes curieuses, quand il pleut, les machos et les lâches. Mais comme on dit, tous les goûts sont dans la nature.




PARLE-NOUS DE TON PROGRAMME D’ÉTUDES. QUELLE SPÉCIALITÉ AS-TU CHOISIE ?
Je suis rentrée à l'UCLA pour la pratique de la danse. C'est ma passion depuis toujours et avec le soutient de mes proches, j'ai suivi leur conseil en poursuivant mes études dans ce domaine parce que je ne suis absolument pas une personne qui se la vante, mais mon entourage pensent que je serais douée. C'est cette envie d'aller au sommet et faire carrière dans la danse qui m'a poussé à venir étudier ici.Puis je savais que j'allais me plaire à l'UCLA.
AS-TU UN PROJET PROFESSIONNEL ? SI OUI, QUEL EST-IL ?
J'aimerais devenir danseuse professionnelle. Faire connaître mon nom dans ce milieu et leur montrer de quoi je suis capable. Ce serait réaliser un de mes rêves. Et je compte bien y parvenir.
APPARTIENS-TU OU AIMERAIS-TU APPARTENIR A UNE CONFRÉRIE ? LAQUELLE ?
Non. Ce n'est pas que je ne cautionne pas le fait d'être dans une confrérie, mais ils sont tous si différents les uns des autres. Moi je n'ai pas envie de me cacher pour qu'on me fasse de l'ombre et être qu'une simple étudiante. J'aime me démarquer des autres
QUE PENSES-TU DES TRANSFERTS ? AIMERAIS-TU Y PARTICIPER ?
Moi personnellement je n'aimerais pas parce que je me suis faite à l'UCLA. Je m'y suis habituée. Mais après, connaître de nouvelles choses et de nouveaux horizons, faire de nouvelles connaissances... Moi je dis pourquoi pas.
PARMI LES ACTIVITÉS EXTRA-SCOLAIRES PROPOSÉES, Y EN A T-IL UNE QUI T’INTÉRESSE ? POURQUOI ?
Ayant la danse comme passion, j'aimerais bien intégrer les CHEER SQUAD BRUINS bien évidemment !



PSEUDO Matrona ♦️ AGE j'sais pas :B ♦️ GARÇON OU FILLE ? fille ♦️ AVATAR Megan Fox I love you ♦️ DOUBLAGE D'AVATAR [ ] Oui [x] Non ♦️ COMMENT AS-TU CONNU LE FORUM ? par PRD ♦️ ET QU'EST-CE QUE TU EN PENSES ? J'A-DORE ! ♦️ UN DOUBLE COMPTE ? SI OUI, QUI ? non pas encore (a) ♦️ CRÉDITS DES CRÉATIONS DANS TA FICHE gif : tumblr / icons : Swayi





Dernière édition par Brooklyn J. Parker le Dim 24 Juin - 14:36, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité


MessageSujet: Re: Brooklyn J. Parker ♪ « J'rêve de prendre un flingue et d'gueuler: MAINTENANT ÇA VA CHIER ! »   Jeu 21 Juin - 18:16

Histoire


Chapitre I - L'enfance
Tout commença le 12 novembre 1991, autrement dit ma naissance. Un jour banal et comme les autres à Calgary, ville incontesté de l'Alberta au Canada. Ce jour-là, la temps était semblable aux autres jours : doux et agréable. Je n'ai jamais vraiment su si j'étais voulue de la part de mes parents, mais je peux vous dire qu'ils avaient très peur de mon arrivée. Peur parce qu'ils ne savaient pas réellement ce qu'un bébé pouvait changer dans la vie d'un jeune couple. Je dis jeune, parce que ma mère avait 20 ans et mon père 21 ans lors de ma naissance. Ils se sont rencontrés au lycée. Ils se sont tout de suite très bien entendus puis très vite aimés. Par la suite, ma mère tomba enceinte en m'ayant conçue lors d'une soirée bien arrosée. C'est seulement 3 semaines plus tard qu'elle s'en ai rendu compte. Ils ne me voyaient pas comme une erreur, mais comme une chance. Et ils ne le savaient pas encore, mais j'étais leur premier et dernier enfant. C'est une fois ma venue au monde qu'ils ont pu le constater ; la venue d'un bébé change effectivement beaucoup de choses au sein d'un couple. Alors ma mère a dû arrêter ses études pour s'occuper de moi et mon père a dû également les arrêter mais pour trouver un travail qui en passant n'a pas traîné puisque qu'il l'a trouvé dans l'entreprise de mon grand-père. Et ainsi, il a pu avoir un salaire convenable pour subvenir à nos besoins. Ils étaient peut-être jeunes, mais ils ont vite appris à être responsable et adulte. Après ça, tout c'est fait très vite ; ils ont emménagés ensemble, ils se sont mariés et ont su à peu près remonter la pente. Cela a était assez facile, parce que leurs parents ont étaient compréhensifs et les ont aidés. Ils eurent une vie aussi simple et basique qu'on peut espérer avoir à cet âge. Quant à moi je devenais une petite fille comblée. J'étais sans me vanter, calme et agréable, ce qui les enchantaient davantage. Et cela a continué au fil des années. Je fréquentais une école primaire et publique et parmi cette école, j'étais une petite fille adorable par les professeurs et une chouette copine par les petites filles de ma classe. Bref j'avais ce qu'on pouvait souhaiter à cet âge. Sauf ce qui m'attendais plus tard...

Chapitre II - L'adolescence
Vous savez ce que c'est quand on est adolescente ? C'est là où on se rebelle, là où on a les hormones qui travaillent et là où on s'imagine vraiment de tout et n'importe quoi... Et bien voilà le genre d'ado que j'étais, mais en bien pire... J'étais la sale gosse qui sombrait dans la délinquance. Mais cela ne tenait rien qu'à moi, parce que du côté de mes parents, tout allait à merveille ! Pour ainsi dire, mon père succédait à l'entreprise de mon grand-père partant à la retraite devenant ainsi, l'un des plus grands et jeunes PDG de la ville. Et en ce qui concerne ma mère, elle avait trouvé un emploi honnête dans une banque. J'avais des parents friqués, mais moi ce qui m'intéressais, c'était d'être la fille la plus populaire du collège. J'étais prête à tout pour avoir davantage de respect de la part des autres ados. On me disait de voler un jeu vidéo, je le faisais. On me disait de braquer une vieille pour avoir son sac à main, je le faisais. Et cela finissait à chaque fois au commissariat. Et à chaque fois, je leurs disais : « Je m'en fous de ce que vous pouvez me dire, mes parents vont arriver dans pas longtemps de toute façon. ». Mes parents arrangeaient mes bêtises, en continu et ce pendant des années. Mon père a pensé à un moment à m'envoyer en pension, le temps de me calmer. Mais ma mère soufrerait de l'éloignement. Malgré tout ce que je pouvais lui faire subir, elle m'aimait. Vers mes 15 ans, mon père en a eu marre. Il a alors commencé à me frapper, pour me faire comprendre mes actes. Et quand je dis "frapper", je pèse mes mots. Ça dépendait de son humeur; des fois c'était de simples claques comme des fois, c'était des bon coups de poings. Il avait peur pour sa réputation, surtout. Malgré les coups que je recevais de sa part, j'avais cette voix au fond de moi qui me disais de continuer. Rien que pour le faire chier en fait. Et c'est ce que j'ai décidé de faire. Mais qu'est-ce que j'avais dans le crâne, merde ! Quelques années plus tard, j'étais lycéenne. Mais une des lycéennes les plus respectées du bahut. J'étais un peu comme la star du bahut. J'avais ce que je voulais depuis toujours, dans un sens. Je me souviens qu'un fameux soir, je voulais faire quelque chose de grand. C'est alors qu'avec trois de mes potes, je décida de taguer les murs du lycée. Un bel et grand tag apparaissait sur un de ses murs. Mais juste après ça, j'ai commencé à le regretter. Je pensais à ce que mon père allait me faire en l'apprenant et sérieusement j'en ai eu très peur. Je voulais fuguer pour ne pas l'affronter, mais là c'est à ma mère que je pensais. En effet, pendant ces derniers mois, elle a commencé à me défendre. Je n'étais pas du tout un ange, mais elle me défendait. Parce que j'étais sa fille, comme elle me disais. Donc elle se faisait frapper à ma place, sauf qu'elle, elle eu le courage de se plaindre et de porter plainte. Elle a commencé à avouer tout ce qu'ils nous avais fait ces dernières années et elle en profita pour divorcer. Tout allait en sa faveur et mon père en pris alors pour trois ans de prison. Ma mère avait une soeur avec un niveau de vie aisé qui vivait quelque part à Los Angeles, en Californie. Une ville bien sympathique selon elle. Cette bonne femme est marié un marine. Il est quasi absent donc étant seule, ça lui ferait de la compagnie en nous hébergeant dans sa grande et belle villa vide. Et ma mère me proposa donc d'y aller pour y vivre une fois le divorce prononcé. C'était l'occasion de me ranger du bon côté et d'avoir une nouvelle vie... Une fois arrivées à Los Angeles près de notre famille, nous avons su nous faire une nouvelle vie comme prévu. J'allais à un nouveau lycée, j'avais de nouveaux amis.. Et mon premier petit ami. Ah je me souviens de lui, qu'est-ce qu'il me faisait craquer ! Il était beau, drôle et futé. Pour ma mère, il n'était pas du tout fréquentable parce qu'il avait déjà eu des problèmes avec la police. Mais moi tout ce qui était mal m’attirais. J'ai fini par l'écouter et je l'ai largué. Mais bref, ce changement de vie m'a permis également de changer ma vision des choses. L'envie de faire des conneries autour de moi m'était passée, si je peux dire. Et je me suis jurée à cet instant précis, que plus tard, j'aurais un boulot honnête et que je serais quelqu'un de bien. Quand il me viens soudainement une passion pour la danse. Ce n'était pas vraiment une révélation pour moi, j'ai toujours aimé me défouler avec la musique. Mais la danse a comme donné un sens à ma vie. Ma famille, mes amis etc.. Bref mes proches quoi, m'ont tous encouragés en me disant que j'étais très douée et que je devais poursuivre mes efforts et pourquoi pas me lancer dans mes études dans ce domaine. J'ai saisi l'opportunité bien évidemment.

Chapitre III - La majorité
Heureusement que j'avais ma mère à mes côtés pendant mon adolescence. Elle qui m'a toujours soutenu et aidé dans les moments difficiles. À mes 18 ans je sortais du lycée. Tout allait pour le mieux pour moi, car la rentrée prochaine était très spéciale. Oui très spéciale, car je rentrais dans l'une des universités les plus cotées la région : l'UCLA. Rien que d'y m'être rendue pour m'inscrire, j'étais encore plus surexcitée. Je me souviens avoir dit à ma mère ce jour-là: « Man' tu te rends compte. C'est là que je vais continuer mes études. Là, que je vais pouvoir montrer ce que je sais faire sur une piste. Merci ! ». C'est normal de lui avoir dit ça après tout. Avec ce qui c'est passé ces dernières années, ça nous a quelque sortes rapprochées toutes les deux. Je ne sais pas ce que je serais devenue sans elle. Vraiment. Quoiqu'il en soit, ma première année s'est super bien passée. Bon, certes, il y a eu des hauts comme des bas.. Mais ça c'est la vie. Aujourd'hui, je fais ma deuxième année à l'UCLA. Ça ce passe pas trop mal. Et je vis ma passion comme jamais. Je suis heureuse. Le milieu est dur, ça c'est sur mais faut s'accrocher c'est comme dans tout, mais tant qu'on a la motivation et la volonté, on peut arriver à pas mal de choses je pense. Parce qu’il y a une chose que j'ai appris avec mon père... C'est de ne jamais lâcher les bras donc je ne vais pas commencer maintenant. Je ne dis pas que je suis une victime, hein. Je rencontre aussi des personnes formidables. Concernant ma famille, ma mère a ouvert sa propre boutique de prêt-à-porter récemment avec ma tante, qui se situe pas loin de LA. Toute cette histoire est dernière nous maintenant. Pour ce qui est de mon père, dieu seul sait ce qu'il est devenu. Quant à moi, je tente de mener mon petit train de vie tranquillement. J'ai un petit job qui me permet de gagner ma vie, j'ai les amis, la famille.. Tout est redevenu normal quoi. J'espère que ça restera ainsi.







Dernière édition par Brooklyn J. Parker le Ven 22 Juin - 10:22, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité


MessageSujet: Re: Brooklyn J. Parker ♪ « J'rêve de prendre un flingue et d'gueuler: MAINTENANT ÇA VA CHIER ! »   Jeu 21 Juin - 18:18

Ton titre Bienvenue parmi nous ♥️ Si tu as des questions, n'hésite pas =)
juste une petite question pour éviter tout problème : Lucy Hale a été réservée à .Linna, est-ce toi ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité


MessageSujet: Re: Brooklyn J. Parker ♪ « J'rêve de prendre un flingue et d'gueuler: MAINTENANT ÇA VA CHIER ! »   Jeu 21 Juin - 18:32

Lucy est un merveilleux choix et en plus ton avatar quoi ! Bave
Bienvenue et bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité


MessageSujet: Re: Brooklyn J. Parker ♪ « J'rêve de prendre un flingue et d'gueuler: MAINTENANT ÇA VA CHIER ! »   Jeu 21 Juin - 18:40

Merci à vous I love you

Aria-Odessa : Ah non ce n'est pas moi :3 je n'ai pas vu Lucy dans le bottin comme réservée :/
Bon bah je vais changer d'avatar alors.. x)


Dernière édition par Cassidy R. Garcia le Jeu 21 Juin - 18:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité


MessageSujet: Re: Brooklyn J. Parker ♪ « J'rêve de prendre un flingue et d'gueuler: MAINTENANT ÇA VA CHIER ! »   Jeu 21 Juin - 18:41

Holà ! Bienvenue sur le forum Cute
& bonne chance pour ta fiche et pour te trouver un avatar !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité


MessageSujet: Re: Brooklyn J. Parker ♪ « J'rêve de prendre un flingue et d'gueuler: MAINTENANT ÇA VA CHIER ! »   Jeu 21 Juin - 19:39

Bienvenue parmi nous Brooklyn. J'adooore ton prénom en plus Cute

Pourquoi tu es à UCLA ? (tu vas rencontrer mon meilleur ami d'accord, je me tais xD)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité


MessageSujet: Re: Brooklyn J. Parker ♪ « J'rêve de prendre un flingue et d'gueuler: MAINTENANT ÇA VA CHIER ! »   Jeu 21 Juin - 20:21

Bienvenue ma belle, have fun sur le fofo, le staff est là pour toute question I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité


MessageSujet: Re: Brooklyn J. Parker ♪ « J'rêve de prendre un flingue et d'gueuler: MAINTENANT ÇA VA CHIER ! »   Ven 22 Juin - 11:58

Haan, Megan Bienvenue ici Ton histoire est complète, ton écriture est fluide, net, précise ! Rien à re-dire.

Breef, j'ai le plaisir de t'apprendre que ta fiche est validée ; je t'invite à venir recenser ton avatar, puis tu pourras créer ta petite fiche de liens et t'éclater sur le forum
Ton correspondant à NY n'est autre que ... Zéphyr-Améthyst P-Z. Wyls. J'espère que vous vous entendrez bien =D
Sinon, comme tu fais partie des trois premières personnes à vouloir rejoindre les Students, nous t'acceptons d'office dans celle-ci !
Pour finir, nous te souhaitons un très bon jeu parmi nous Cute N'oublies pas, si tu as une question, nous sommes là !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité


MessageSujet: Re: Brooklyn J. Parker ♪ « J'rêve de prendre un flingue et d'gueuler: MAINTENANT ÇA VA CHIER ! »   Ven 22 Juin - 14:11

Petite rectification : Zéphyr ayant déjà un correspondant, nous sommes obligés de changer Embarassed On ne peut, pour des raisons pratiques, pas encore te donner son nom, mais tu recevras vite un message avec son identité =) Désolée pour le dérangement Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Brooklyn J. Parker ♪ « J'rêve de prendre un flingue et d'gueuler: MAINTENANT ÇA VA CHIER ! »   

Revenir en haut Aller en bas
 

Brooklyn J. Parker ♪ « J'rêve de prendre un flingue et d'gueuler: MAINTENANT ÇA VA CHIER ! »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Parker ne critiquera plus la Californie
» Quelle mouche a piqué Robert Parker?
» Parker et le Hedonist Gazette
» Censure chez Parker..........le forum!
» Parker et le vin "nature"
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TRANSFΣR :: 
at the beginning
 :: Dossiers d'Inscription :: Admis :: 
Los Angeles
-