AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Pensez à prévenir vos absences dans cette section

Partagez | 
 

 "Je ne sais plus dire je t'aime sans donner ma langue à croquer" ▲ SASHA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité


Invité


MessageSujet: "Je ne sais plus dire je t'aime sans donner ma langue à croquer" ▲ SASHA   Jeu 21 Juin - 11:45




SASHA JEWEL WELLINGTON
and if I have to crawl, well you crawl too, I stumble and I fall, carry me through


Je m'appelle Sasha Jewel Wellington et j'ai 21 ans. Je suis d'ailleurs né(e) le 15 mai 1991, à Liverpool ( Angleterre ), et suis de nationalité anglaise. J'étudie actuellement les arts de la mode (arts du défilé et de la photographie) à Columbia, en tant que Sophomore, et fréquente la confrérie ΨΚΨ . Côté cœur, je suis célibataire et hétérosexuelle.

passionnée fidèle sociable engagée
ambitieuse enfantine fière violente

Je suis issu(e) d'un milieu moyen, d'ailleurs mes parents travaill(ai)ent comme professeurs des écoles en histoire et biologie. Les relations que j'entretiens avec ma famille sont normales. J'ai toujours été quelqu'un d'invisible, et je m'en porte très bien. Physiquement, je mesure 1 m 68 et je pèse 52 kilos. Mon style vestimentaire est un style bien à moi, ne vous déplaise. Pour finir, je dirais que côté goût, j'adore manger des crêmes brûlées quand je suis énervée, regarder how I met your mother à la télé, photographier de ma chambre les gens qui passent, chanter à tue-tête quand je suis sous la douche et passer du temps inutile sur tumblr, en revanche, j'ai horreur des pubs qui passent toutes les cinq minutes à la télé, le manque de rugby chez les américains, les hommes dragueurs et trop sûrs d'eux, mâcher pendant trois heures de la viande pas assez cuites et ouvrir mon frigo pour m'apercevoir qu'il n'y a plus de crèmes brûlées.. Mais comme on dit, tous les goûts sont dans la nature.




PARLE-NOUS DE TON PROGRAMME D’ÉTUDES. QUELLE SPÉCIALITÉ AS-TU CHOISIE ?
J'ai choisi de la mode et plus spécifiquement les arts du défilé et de la photographie car je suis une fan inconditionnelle des appareils photos. J'ai fais, lorsque j'étais plus jeune, de la danse classique, par pure passion pour les corps parfaitement droits et gracieux. Les mannequins sont pour moi une représentation presque parfaite des danseuses étoiles, sauf qu'elles bougent moins. J'aime donc capturer la beauté des corps dans mes petits appareils photos
AS-TU UN PROJET PROFESSIONNEL ? SI OUI, QUEL EST-IL ?
J'aimerai beaucoup, plus tard, devenir photographe professionnelle. Attention ! Pas le genre de photographe qui immortalise les mariages à l'aide d'un appareil datant du XIXème siècle. Non, j'aimerai pouvoir un jour exposer mes "oeuvres" et les offrir aux regards du monde entier. Bien sûr, c'est un métier complexe et il faut, plus que n'importe quel peintre, avoir un style unique pour pouvoir perdurer dans l'histoire. Cependant, je m'en sens capable et je n'ai pas peur de me tromper. J'aimerai plus précisément voyager avec mon appareil photo et capturer, dans les pays africains, la beauté des lieux et des populations.
APPARTIENS-TU OU AIMERAIS-TU APPARTENIR A UNE CONFRÉRIE ? LAQUELLE ?
En tant normal, j'aurais plutôt été contre. Après tout, tout ce qu'on entend sur les confréries américaines ne donne pas vraiment envie. Cependant, lorsque je suis arrivée aux Etats-Unis, je me suis sentie seule et je crois qu'en intégrer une, lorsqu'on est nouvelle, est le seul moyen de se faire des amis et de se créer sa propre petite famille. Si je devais donc choisir une confrérie, je n'hésiterais pas une seconde. Je vote directement pour les ΨΚΨ. Ces personnes semblent très soudées et aiment donner avant tout. Je partage leurs valeurs et je ne laisserai personne s'en prendre à eux.
QUE PENSES-TU DES TRANSFERTS ? AIMERAIS-TU Y PARTICIPER ?
J'aimerai énormément faire partie des transferts et c'est la deuxième raison pour laquelle j'ai postulé pour la faculté de Columbia. Depuis que je suis aux États-Unis, je ne rêve que d'une chose, voyager et découvrir cet immense pays. Aller sur la côté Ouest et rencontrer de nouvelles têtes seraient donc un véritable plaisir ! Et puis, il parait qu'il fait chaud là-bas, ça ferait peut être du bien à mon teint trop pâle.
PARMI LES ACTIVITÉS EXTRA-SCOLAIRES PROPOSÉES, Y EN A T-IL UNE QUI T’INTÉRESSE ? POURQUOI ?
Malheureusement non. Sasha est une vraie quiche lorsqu'il s'agit de faire du sport. Malgré ses quelques années de danse, elle est aussi maladroite qu'un chimpanzé grisé. De plus, elle chante plus faux qu'une alarme incendie donc il vaut mieux ne rien lui demander.



PSEUDO Llsli ♦️ AGE 19 ans ♦️ GARÇON OU FILLE ? FILLE ♦️ AVATAR Karen Gillan ♦️ DOUBLAGE D'AVATAR [ ] Oui [X] Non ♦️ COMMENT AS-TU CONNU LE FORUM ? sur PRD ♦️ ET QU'EST-CE QUE TU EN PENSES ? C'est exactement comme cela que je me l'imaginais Bave Il est absolument magnifique et je suis suuuure que tout le monde est vraiment super cool ♦️ UN DOUBLE COMPTE ? SI OUI, QUI ? pas pour le moment Cool ♦️ CRÉDITS DES CRÉATIONS DANS TA FICHE tumblr & Mishmish & Brain Damage





Dernière édition par Sasha J. Wellington le Jeu 21 Juin - 15:47, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité


MessageSujet: Re: "Je ne sais plus dire je t'aime sans donner ma langue à croquer" ▲ SASHA   Jeu 21 Juin - 11:46

Histoire

Sasha Jewel Wellington est née une belle soirée de mai, alors que la pluie venait de se calmer au dehors. Dans l'hôpital, aux murs incroyablement blancs, le ventilateur tourne dans le vide, automate bruyant qui rend l'air un peu plus frais qu'auparavant. Ethan Wellington est l et est s'appuie avec nonchalance sur les barreaux du lit. Il vient d'avoir une petite fille et c'est fou à quel point elle ressemble déjà à sa mère. En effet, cette dernière, qui a encore les cheveux trempés après l'accouchement, a les cheveux d'un roux flamboyant et un grand sourire capable de désarçonner n'importe quel garçon. Ils sont à présent trois dans la famille et il faudra faire une place nouvelle à cette petite sans cesser pour autant de s'aimer. Ils se l'ont promis de toute façon. La naissance de leur enfant ne fera qu’agrandir un peu plus l'amour déjà présent entre Ethan et Juliet.

La petite fille grandit doucement, dans un petit village situé à côté de Liverpool. Sa mère est professeur de biologie et parle beaucoup de sa petite rouquine d'enfant pendant ses classes. Le père de Sasha, quant à lui, enseigne l'histoire à des lycéens de Liverpool et reste assez flou sur sa vie de famille. Ils vivent dans une vieille maison, appartenant à la famille Wellington depuis des générations et qui abrite même des lapins et des poules.

Pendant toute son enfance, Sasha s'amuse avec les animaux de la "ferme" et aime cajoler ses lapins préférés. Elle aime également courir à perdre haleine dans les champs qui s'étendent autour d'elle, avec les autres enfants du village. Parmi eux, il y a le jeune Duncan, âgé d'un an de plus qu'elle, qu'elle rencontre alors qu'elle a cinq ans. C'est à cette époque qu'elle tombe amoureuse des appareils photos. Son père, en effet, photographe amateur aime capturer sa jeunesse insouciante et n'hésite pas à abuser de son bon vieil appareil. Un jour, elle lui demandera de prendre elle-même une photo, chose qu'il accepte. La petite est maladroite et photographie par erreur le coin supérieur d'une cage à lapin qui n'avait strictement rien demandé. Elle continuera ses essais, demandant ou non l'appareil à son père.
Sa mère, quant à elle, souhaite lui faire poursuivre une activité. La petite est une agitée qui ne se calme que lorsqu'elle a bien couru. Après avoir envisagé de l'inscrire dans un club de sport comme l'équitation ou le rugby, elle planche plutôt pour la danse classique. Sasha suivra ainsi des cours de pointes pendant huit ans, commence à six ans pour tirer finalement un trait dessus à quatorze ans. La petite part même quelques fois à Londres pour suivre des stages intensifs avec des professeurs réputés.

A l'école primaire, malgré sa chevelure rousse plus qu'étonnante, Sasha ne se fait pas spécialement d'amis. A vrai dire, ce sont les filles qui ne veulent pas lui accorder l'attention qu'elle mérite. Les mecs, par contre, l'intègrent rapidement dans leur bande et font d'elle un véritable garçon manqué. Elle aime se battre avec eux et jouer aux jeux qu'ils jouent. Bien sûr, les autres filles la regardent avec jalousie, chose dont elle se fout éperdument. Cependant, à treize ans, son petit monde s'effondre. Son meilleur ami, Duncan, se voit obligé de partir avec sa mère, pour vivre à Londres. Il ne viendra plus à présent que durant les vacances chez son père. Sasha ne comprend pas. Ses parents, à elle, s'aiment ! Comment est-il possible que ceux de Duncan aient décidé de se séparer ? Monsieur et Madame Wellington lui explique alors que, parfois, l'amour vient et s'en va, et qu'au final, on ne s'est jamais de quoi demain sera fait.

Les années au collège passe, sans qu'elle ne s'intéresse vraiment aux cours. Son père, qui est également son professeur, se doit de la motiver et l'aide, à force de patience, à avoir son diplôme pour intégrer le lycée. Sasha demande alors à ses parents de l'envoyer à Londres, pour qu'elle puisse retrouver Duncan. Ils lui apprennent alors que le jeune homme est parti aux Etat- Unis pour continuer ses études. Elle ne comprend pas. Comment a t-il pu ne pas lui en parler ? Elle reste donc finalement à Liverpool, après avoir essayé de négocier un départ immédiat pour les Etats-Unis.
Le lycée ne la motive pas et les seuls moments de sa vie qu'elle apprécie sont ceux qu'elle passe à s'amuser avec les garçons de son âge et ceux qu'elle s'octroie pour photographier quelques âmes perdues. La photographie l'aide à se calmer, à oublier ce vide plus qu'important qui grandit avec le temps en elle. Elle se bat, chaque année, pour avoir des notes convenables et pour pouvoir ainsi demander l'imposante faculté de Columbia, à New York. Ses parents l'encourage dans ses efforts et croient que sa seule motivation est la spécialité photographie proposée par l'université. Cependant, il existe quelque chose d'autre. Quelque chose de bien plus important que la photographie : Duncan.

Lorsqu'elle décroche enfin son diplôme et qu'elle décide de s'envoler Outre-Atlantique, la rouquine va de déception en déception. Elle commence tout d'abord par ressentir le mal du pays. En effet, la petite ville dans laquelle elle vivait à fait place à une énorme mégalopole où personne n'ose se lancer un "bonjour" chaleureux. De plus, elle apprend que son meilleur ami a décidé de partir de l'autre côté du pays, à Los Angeles, pour étudier les arts visuels et cinématographiques. Tous ses beaux efforts semblent ainsi avoir été fournis en vain.
Après avoir envoyé une lettre enflammée à Duncan, elle décide, grâce aux conseils de ses nouvelles amies américaines, de laisser tomber et de se concentrer sur sa future carrière de photographe. Elle se passionne ainsi pour les mannequins qui lui rappellent ses amies danseuses. Autant de grâce en une seule personne ne peut pas passer inaperçue. Sa vie devient la photographie et sa passion augmente de jour en jour. Elle ne vit à présent que pour cela.

Pendant l'été qui suit sa première année, elle décide de faire une petite surprise à Duncan, après avoir reçu ses lettres d'excuses plus diverses les unes que les autres. Alors qu'elle foule du pied la pelouse incroyablement verte de la faculté de Los Angeles, elle le voit. Ou plutôt elle les voit. Lui et une satanée blonde !
Toute sa vie, elle n'a cessé de penser à lui et la réalité lui fait mal. D'accord, ils n'ont jamais été en couple, mais elle ne pensait pas qu'il l'oublirait si facilement.
Elle repart donc, sans même le saluer, les larmes aux yeux, dans l'avion qui la ramène à New York. Pendant cette nouvelle année, elle s'est promis de ne plus jamais se préoccuper de lui, de le laisser sans nouvelle et de lui faire autant de mal qu'il ne lui en a fait.
L'heure de la vengeance a sonné !









Dernière édition par Sasha J. Wellington le Jeu 21 Juin - 15:46, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité


MessageSujet: Re: "Je ne sais plus dire je t'aime sans donner ma langue à croquer" ▲ SASHA   Jeu 21 Juin - 11:48

Karen Bave En plus, je trouve que le prénom Sasha lui va trop bien Cute
Bienvenue parmi nous n'hésite pas si tu as des questions ♥️
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité


MessageSujet: Re: "Je ne sais plus dire je t'aime sans donner ma langue à croquer" ▲ SASHA   Jeu 21 Juin - 11:50

Oh merciiii ! Cute C'est trop gentil !!

Merci aussi pour l'accueil ! *saute comme une folle parce que Transfer vient d'ouvrir*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité


MessageSujet: Re: "Je ne sais plus dire je t'aime sans donner ma langue à croquer" ▲ SASHA   Jeu 21 Juin - 11:52

Merci à toi Cute J'espère que tu t'y plairas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité


MessageSujet: Re: "Je ne sais plus dire je t'aime sans donner ma langue à croquer" ▲ SASHA   Jeu 21 Juin - 12:37

Désolée pour le DP mais, les études que tu as choisies ne sont disponibles qu'à UCLA Embarassed Voici la liste des études de Columbia.
Je préfère te le signaler maintenant, plutôt que tu fasses ta fiche en entier pour changer ensuite ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité


MessageSujet: Re: "Je ne sais plus dire je t'aime sans donner ma langue à croquer" ▲ SASHA   Jeu 21 Juin - 12:39

Ah merci ! Je me suis complètement emmêlée les pinceaux Rolling Eyes

Je change tout cela immédiatement Cute
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité


MessageSujet: Re: "Je ne sais plus dire je t'aime sans donner ma langue à croquer" ▲ SASHA   Jeu 21 Juin - 12:39

Aucun problème ♥ Ca peut arriver à tout le monde =)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité


MessageSujet: Re: "Je ne sais plus dire je t'aime sans donner ma langue à croquer" ▲ SASHA   Jeu 21 Juin - 14:10

Bienvenuuuuuuue
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité


MessageSujet: Re: "Je ne sais plus dire je t'aime sans donner ma langue à croquer" ▲ SASHA   Jeu 21 Juin - 15:29

Ooooh ! Merci Callidora ! Cute

Bon, j'édite, pour pas faire un DP.

Je crois avoir finis ma fiiiiche Cute
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité


MessageSujet: Re: "Je ne sais plus dire je t'aime sans donner ma langue à croquer" ▲ SASHA   Jeu 21 Juin - 15:52

Je m'occupe de toi Cute
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité


MessageSujet: Re: "Je ne sais plus dire je t'aime sans donner ma langue à croquer" ▲ SASHA   Jeu 21 Juin - 16:01

J'aime beaucoup ta fiche et je trouve ton écriture fraîche et fluide. Je n'ai d'ailleurs pas vu de fautes (et ton personnage haut en couleurs me plait beaucoup Cute mais j'ai de la peine pour la pauvre Sasha qui cherche à tout prix à rejoindre Duncan, lui qui finit avec une blonde >< t'en fais pas, Aria va l'aider à se venger Evil )
Breef, j'ai le plaisir de t'apprendre que ta fiche est validée ; je t'invite à venir recenser ton avatar, puis tu pourras créer ta petite fiche de liens et t'éclater sur le forum
Ton correspondant à UCLA n'est autre que ... Apolina J. Standford. J'espère que vous vous entendrez bien =D
Sinon, comme tu fais partie des trois premières personnes à vouloir rejoindre les Psi Kappa Psi, nous t'acceptons d'office dans celle-ci !
Pour finir, nous te souhaitons un très bon jeu parmi nous Cute
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Je ne sais plus dire je t'aime sans donner ma langue à croquer" ▲ SASHA   

Revenir en haut Aller en bas
 

"Je ne sais plus dire je t'aime sans donner ma langue à croquer" ▲ SASHA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TRANSFΣR :: 
at the beginning
 :: Dossiers d'Inscription :: Admis :: New York City
-