AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Pensez à prévenir vos absences dans cette section

Partagez | 
 

 Le passé ne peut être changé, tandis que le futur, lui, n'attend que son écriture ( Terminée )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Invité


Invité


MessageSujet: Re: Le passé ne peut être changé, tandis que le futur, lui, n'attend que son écriture ( Terminée )   Jeu 21 Juin - 13:04

J'ai mis en gras les fautes que j'ai remarqué ; je reconnais avoir été un peu pointilleuse, et certaines sont seulement des petits oublis de pluriel ou de "e" au féminin =) J'espère que ça pourra t'aider.

Citation :
Apolina est née un certain quinze mars mille neuf cent quatre-vingt-onze dans une clinique à Los Angeles. Elle est née dans une famille des plus riches, ses parents gagnaient très bien leurs vies [ici, tu devrais mettre un point] sa maman était une photographe reconnue et possédait sa propre galerie et son papa était un grand agent immobilier. Elle avait aussi un grand-frère de quatre ans de plus qu'elle qui était d'ailleurs très heureux d'enfin voir sa petite soeur. Sa maman avait beaucoup de temps et le passer à s'occuper de ses deux enfants qu'elle aimait très fort. Elle en profitait aussi pour mettre sa passion en profit et prenait énormément de photos de ses deux enfants [ici, ça serait plutôt une virgule ^^] Qu'en-suite elle exposait dans sa galerie au centre de Los Angeles. Apolina était une fille qui avait un peu toute l'attention sur elle, tout le monde l'adorait. Il la trouvait adorable et la chouchouter en lui offrant des petits cadeaux et tout simplement aussi en s'occupant beaucoup d'elle. Et vous devez surement penser qu'elle profitait de cette situation et qu'elle devait être capricieuse. Et bien disons qu'elle en profitait un peu bien sûre, mais pas tellement. Elle était plutôt du genre, toute gentille et toute mignonne, mais elle ne demandait rien de spécial. Et puis vint le temps des premières rentrées, comme pour tout enfant la séparation avec sa maman fut difficile, mais Apolina était une petite fille qui s'était vite habitué à cela et c'était fait des petits copains très vite. En plus de ça son grand-frère était toujours là pour elle, il faisait très attention à elle et la protégeait beaucoup. Apolina aimait beaucoup ça de savoir que son grand-frère était là au début, mais plus elle grandissait plus elle trouvait ça lourd. Presque aucun garçon ne pouvait l'approcher, alors qu'Apolina elle voulait juste des amis. Elle ne pensait pas encore aux relations avec les garçons elle était bien trop jeune pour ça.

Citation :
Mais après cette belle enfance, commença tous les malheurs de la jeune fille. Elle n'était alors âgée que de onze ans quand elle aperçut un changement chez sa maman. Elle était différente, mais différente d'une façon qu'Apolina n'aimait pas. C'est alors que son père lui annonça que sa mère était atteinte d'une sorte de maladie et qu'elle était alcoolique. Sa mère buvait de l'alcool fort à longueur de journée et en grande quantité. Ce qui faisait qu'elle était souvent dans de salle état et n'arrivait des fois même plus à se relever et dormais sur le sol. Pour la jeune fille voir sa mère comme ça était très difficile, elle n'avait pas l'habitude de la voir dans cet état, elle se souvenait de sa maman était parfaite, son modèle quoi. Mais là ce n'était plus du tout ça, elle était déçue et puis sa mère devenait méchante avec elle. Elle la traitait de tous les noms et lui disait des choses blessante. Au début Apolina partait en pleurant à chaque fois, mais tout ça l'endurcit et elle ne plairait plus. Pas pour ça en tout cas. Elle avait honte de sa mère et n'en parlait jamais à ses amis, elle n'invitait d'ailleurs aucun ami chez elle de peur qu'ils voient à quoi ressembler sa mère. De temps en temps sa mère décidait de partir en cure pour se soigner et à chaque fois Apolina y croyait et pensait que tout serai bientôt finit.Mais à chaque fois elle était déçue de voir que sa mère replongeait même pas une semaine après et elle finit par arrêter d'espérer. Le père d'Apolina ne savait pas quoi faire il voulait protéger ses enfants, mais il aimait sa femme malgré tout. Mais un jour il prit une décision pour le bien de ses enfants et demanda le divorce. Mais la mère d'Apolina ne supporta pas la nouvelle, car sans sa famille elle n'avait plus rien. Alors, un soir quand Apolina rentra elle retrouva sa mère couchait sur une chaise qui ["et" à a place de "qui" serait mieux ; sinon on pense que tu parles de la chaise ^^] ne respirait plus. Elle paniqua et appela tout de suite les secours, mais elle apprit très vite que sa mère avait mis fin à ses jours. La nouvelle fut très dure pour la jeune fille et toute sa famille, elle aimait sa maman même après tout ce qu'elle avait fait. Mais elle la détestait aussi pour avoir mis fin à sa vie comme cela et de l'avoir abandonné comme ça. La jeune fille plongea un peu dans une phase difficile, elle avait seize ans et venait de perdre son modèle. Au lycée elle avait arrêté de travailler et elle sortait tous les week-end avec des gens pas forcément très fréquentable. Mais son frère la reprit vite en charge, il la surveillait tout le temps et était là pour elle, pour lui parler ou peut importe ce dont elle avait besoin. Au début ça ne fonctionna pas avec la jeune fille, mais très vite elle eut un déclic et revint dans le droit chemin. Elle ne voulait pas gâcher sa vie comme l'avait fait sa mère et elle ferait tout pour que ça n'arrive pas.

Citation :
Apolina a maintenant vingt et un an et elle est devenue une jeune fille endurcit par ces épreuves. Avant que sa mère change totalement elle avait transmit à sa fille sa passion pour la photographie. Apolina est donc comme sa mère une fanatique des photos, elle se trimbale toujours avec un appareil photo pour qu'à chaque occasion elle puisse en prendre. Elle a décidé quelle allée reprendre la galerie de sa mère. Et pour qu'elle réussisse avec et ne la coule pas, elle fait des études en arts plastiques avec comme option la photographie à l'UCLA. Et quand elle aura finis ses études elle reprendra donc la galerie. Elle est devenue une jeune fille gentille, douce, toujours pleine de vie, qui aime aider les autres et intelligente. Mais il faut aussi savoir qu'elle peut être chiante, qu'elle est possessive, jalouse et aussi maladroite.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité


MessageSujet: Re: Le passé ne peut être changé, tandis que le futur, lui, n'attend que son écriture ( Terminée )   Jeu 21 Juin - 13:25

Voilà Aria j'ai corrigé j'espère que j'ai pas encore fait des erreurs dans mes corrections sinon je me tire une balle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité


MessageSujet: Re: Le passé ne peut être changé, tandis que le futur, lui, n'attend que son écriture ( Terminée )   Jeu 21 Juin - 13:45

Eh bien, je ne vois rien à redire sur ta correction =) C'est parfait !
J'ai donc le plaisir de t'apprendre que ta fiche est validée ; je t'invite à venir recenser ton avatar, puis tu pourras créer ta petite fiche de liens et t'éclater sur le forum Pour certaines raisons pratiques, nous ne pouvons pas encore te communiquer le nom de ton correspondant ; mais, ne t'en fais pas : tu recevras un message d'ici très peu de temps avec sa petite identité =D
Et puis, comme tu fais partie des trois premières personnes à vouloir rejoindre les Sigma Psi Zêta, nous t'acceptons d'office dans celle-ci !
Pour finir, nous te souhaitons un très bon jeu parmi nous Cute
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité


MessageSujet: Re: Le passé ne peut être changé, tandis que le futur, lui, n'attend que son écriture ( Terminée )   Jeu 21 Juin - 13:50

Merci beaucoup et je sens que je vais m'éclater ici.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le passé ne peut être changé, tandis que le futur, lui, n'attend que son écriture ( Terminée )   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le passé ne peut être changé, tandis que le futur, lui, n'attend que son écriture ( Terminée )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TRANSFΣR :: 
at the beginning
 :: Dossiers d'Inscription :: Admis :: 
Los Angeles
-